La paléontologie a 200 ans ! – N° 45

9,50

Numéro 45

Description

Sommaire du numéro 45

• Deux siècles de paléontologie – introduction
Par Eric Buffetaut (directeur de recherche émérite au CNRS – ENS Paris) et Nathalie Bardet (directrice de recherche au CNRS, centre de recherche en paléontologie, MNHN, Paris).

Henri-marie Ducrotay de Blainville et la naissance de la paléontologie
par Eric Buffetaut (directeur de recherche émérite au CNRS – ENS Paris).
Celui à qui l’on doit l’invention du nom “paléontologie” est un savant qui a marqué son temps par ses travaux autant que ses contemporains par sa personnalité !

Mosasaurus : 200 ans et 66 millions d’années
par Nathalie Bardet (directrice de recherche au CNRS, centre de recherche en paléontologie, MNHN, Paris).
Il a fallu plus d’un demi-siècle pour que les impressionnantes mâchoires trouvées à Maastricht soient identifiées comme ayant appartenu à un étrange lézard marin.

La paléontologie au féminin : les pionnières du XIXe siècle
par Peggy Vincent (chargée de recherche au CNRS, centre de recherche en paléontologie, MNHN, Paris), Alex Lena (Dr en philosophie et histoire des sciences, Université Lyon 1) et Nathalie Bardet (directrice de recherche au CNRS, centre de recherche en paléontologie, MNHN, Paris).
Érudites ou autodidactes, elles ont fouillé, trié, dessiné, et parfois initié des hommes à leur passion. Hommage à ces femmes de l’ombre qui ont posé les premières pierres d’une nouvelle science.

Les autruches géantes de la chine préhistorique
par Eric Buffetaut (directeur de recherche émérite au CNRS – ENS Paris) et Delphine Angst (docteur en paléontologie).
Si le plus gros oiseau actuel n’est plus représenté que par des espèces africaines, des autruches plus imposantes encore ont vécu dans les plaines asiatiques pendant plus de 15 millions d’années.

L’envol du stégosaure
par Bruno Corbara (université Clermont-Auvergne).
Selon un sulfureux personnage de l’histoire de la paléontologie nord-américaine, les plaques dorsales du stégosaure lui auraient permis de planer dans les airs !

• Motifs et couleurs fossiles des coquillages
par Didier Merle (maitre de conférences, centre de recherche en paléontologie, CNRS-MNHN).
Si les coquillages sont capables de traverser des millions d’années c’est souvent sans leur parure. Il est pourtant possible de révéler leurs couleurs et motifs et ainsi lever un nouveau voile sur l’évolution des mollusques.

• Espèces (sur)naturelles / Les dragons, entre mythe et fiction
par Jean-Sébastien Steyer (paléontologue au CNRS et MNHN).

• Biodiversité ordinaire / Dentales, les dents de la mer
par Gérard Guillot (professeur agrégé en sciences de la vie et de la Terre).

• Quoi de neuf chez les plantes ? / le club très fermé des plantes carnivores
par Christine Dabonneville (professeure agrégé en sciences de la vie et de la Terre).

• Curiosités marines / le placenta n’est pas l’invention des mammifères
par Denis Allemand (directeur scientifique du Centre scientifique de Monaco).

• Carte blanche / Misère de la science des Pokémon
par Guillaume Lecointre (professeur du Muséum national d’histoire naturelle).

• Tour de France géologique / Tempêtes au Crétacé
par Pierrick Graviou (géologue), Jean Bréhéret et Jean-Jacques Macaire (professeur émérite et professeur honoraire de géologie à l’université de Tours).

• Entr’espèces / Ascension et déclin d’un écureuil envahissant par Bruno Corbara (université Clermont-Auvergne).

Informations complémentaires

Format

Numérique – 5€, Papier – 9,5€, Papier – 12€ – Étranger ( hors-France )