Menteur, voleur et imitateur : le drongo brillant

• 2014/numéro 13-Septembre 2014: par Bruno Corbara

Tom Flower en compagnie d’un des drongos qu’il étudie (cliché T. Flower/University of Cape Town).

Travaux dont il est implicitement fait référence dans l’article :

• Flower T., 2011 – « Fork-tailed drongos use deceptive mimicked alarm calls to steal food », Proceedings of the Royal Society B., 278: 1548–1555 (doi:10.1098/rspb.2010.1932).
• Flower, T.P. & Gribble, M., 2012 – « Kleptoparasitism by attacks versus false alarms in the fork-tailed drongo », Animal Behaviour, 83: 403–410 (doi:10.1016/j.anbehav.2011.11.009).
• Flower T., 2014 – « Deception by flexible alarm mimicry in an African bird », Science, 344(6183): 513-516 (doi :10.1126/science.1249723).

Sur les études réalisées dans la Kuruman River Reserve

• Sur les suricateswww.kalahari-meerkats.com

• Sur les suricates, le site officiel de « Meerkat Manor » (« Le clan des suricates ») : www.meerkatmanor.co.uk

• Sur les cratéropes bicolores : www.babbler-research.com

• Différents cris d’alarme utilisés par les drongos sur : http://whyfiles.org/2014/deceptive-bird-lies-to-steal-food/

Cratérope bicolore (Turdoides bicolor) (cliché T. Flower/University of Cape Town