Sur l’association Hirtella physophora/Allomerus decemarticulatus/ Trimmatostroma cordae

• 2011/numéro 1-Septembre 2011: L’arbuste, les fourmis et le champignon par Bruno Corbara

Bibliographie spécialisée en anglais :

Dejean A., Solano P.J., Belin-Depoux M., Cerdan A. & Corbara B., 2001. Predatory behavior of patrolling Allomerus decemarticulatus workers (Formicidae; Myrmicinae) on their host plant. Sociobiology, 37, 571-578.
Travaux qui décrivent la façon qu’ont les ouvrières d’Allomerus de chasser à la surface des feuilles de l’arbuste Hirtella, notamment en écartelant leurs proies.

Dejean A, Solano PJ, Ayroles J, Corbara B, Orivel J, 2005. Arboreal ant build traps to capture prey. Nature 434: 973.
http://www.nature.com/nature/journal/v434/n7036/full/434973a.html
Article qui décrit pour la première fois l’utilisation et la fabrication d’un piège par des fourmis.

Ruiz-González M-X, Malé P-J, Leroy C, Dejean A, Gryta H, Jargeat P, Quilichini A, Orivel J, 2010. Specific, non-nutritional association between an Ascomycete fungus and Allomerus plant-ants. Biology Letters (doi: 10.1098/rsbl.2010.09)
Article qui décrit avec détails le rôle du champignon dans la structuration du piège.

Leroy C, Delmas-Séjalon N, Jauneau A, Ruiz-González, M-X, Gryta H, Jargeat P, Corbara B, Dejean A & Orivel J, 2011 – Trophic mediation by a fungus in an ant-plant mutualism. Journal of Ecology, 99, 583-590 (doi: 10.1111/j.1365-2745.2010.01763.x)
Article qui démontre qu’au delà de son rôle dans la structuration du piège, le champignon intervient dans les échanges de nutriments avec l’arbuste.

Ruiz-Gonzalez M. X., Corbara B., Leroy C., Dejean A., Orivel J., 2010. The weaver wasp: spinning fungus into nest. Biotropica, 42, 402-404.
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1744-7429.2010.00645.x/abstract
On sait que les arbres à fourmis hébergent souvent des nids de guêpes sociales. Celles-ci, en s’accommodant de la présence des fourmis résidentes, trouvent ainsi un site de nidification protégé de la présence d’autres fourmis prédatrices qui pourraient menacer le couvain des guêpes. Certaines guêpes non sociales construisent aussi leur nid sur des myrmécophytes. Cet article décrit le cas de la guêpe non sociale Nitela constructor, nouvelle espèce trouvée pour la première fois sur les Hirtella habités par des Allomerus et qui – fait unique- construit son nid en utilisant des hyphes de champignon. Le champignon en question n’est pas le même que celui qu’utilisent les Allomerus pour fabriquer leur piège. Il s’agit d’une autre espèce qui se développe sur les nectaires de la plante.

Au fur et à mesure des recherches, les connaissance sur le réseau d’interactions spécifiques autour du myrmécophyte Hirtella physophora ne font que s’agrandir…

Bibliographie plus générale sur les associations plantes-fourmis :

entre_1

Rico-Gray V. & Oliveira P.S., 2007 – The ecology and evolution of ant-plant interactions. University of Chicago Press.
La référence actuelle en anglais.

entre_2

Jolivet P., 1986. Les fourmis et les plantes. Un exemple de coévolution. Boubée.
Le seul livre sur le thème en français ; largement dépassé en raison des très nombreuses recherches réalisées sur le thème au cours des 25 dernières années.

Des chercheurs et des laboratoires

Les travaux sur les interactions entre la fourmi Allomerus decemarticulatus, l’arbuste Hirtella physophora et le champignon Trimmatostroma cordae ont été réalisés par une équipe pluridisciplinaire de chercheurs appartenant principalement aux institutions suivantes.

01-01-04

Laboratoire ECOFOG (Ecologie des Forêts de Guyane)
BP 316 – F-97379 Kourou cedex
Guyane Française
http://www.ecofog.gf/

01-01-03

Laboratoire EDB (Evolution et Diversité Biologique)
Université Paul Sabatier
118, route de Narbonne
31062 Toulouse cedex 9
http://www.edb.ups-tlse.fr/http://www.ecofog.gf/

01-01-05

LMGE (Laboratoire Microorganismes : Génome et Environnement)
Université Blaise Pascal
24, avenue des Landais
BP 80026 – 63171 Aubière cedex
http://www.lmge.univ-bpclermont.fr/

01-01-06

LRSV (Laboratoire de Recherche en Sciences Végétales)
Pôle de Biotechnologies Végétales
24, chemin de Borde Rouge 
B.P. 42617 Auzeville
31326 Castanet-Tolosan
http://www.lrsv.ups-tlse.fr/