Des mercenaires dans la fourmilière

• 2016/numéro 19-Mars par Bruno Corbara

Les ouvrières de Megalomyrmex symmetochus protègent leurs hôtes champignonnistes Sericomyrmex amabilis contre les raids des redoutables agro-prédatrices Gnamptogenys hartmani en recrutant des congénères. Les Megalomyrmex combattent les agro-prédatrices en utilisant un venin à alcaloïdes qui conduit les Gnamptogenys qui en sont enduites à se battre entre elles (prises de vue et montage Anders A. Illum et Rachelle M.M. Adams).
Vidéo en anglais (environ 3 min):
« Chemically armed mercenary ants protect fungus-farming societies »